J’ai trouvé un oiseau blessé

Avant toute chose, sachez que, légalement, vous ne pouvez garder en votre possession un animal sauvage.
Seul son transport dans les plus brefs délais jusqu’au centre spécialisé le plus proche est autorisé.

Si vous avez trouvé un animal blessé ou malade

Le capturer en l’effrayant le moins possible. Éviter de le montrer ou de l’exhiber pour lui causer le moins de stress possible. Il est toujours plus sécurisant d’utiliser une serviette ou un torchon pour attraper et manipuler un oiseau en prenant soin que les deux ailes soient bien à leur bonne place. Cela évite à l’animal de se faire une luxation en se débattant, et on se protège ainsi les mains.

Le mettre dans un carton fermé (pour éviter qu’il se sauve dans la pièce) au fond duquel vous aurez mis une vieille serviette ou un torchon. Gardez-le au calme, au chaud et si possible dans le noir. Le stress peut leur être fatal.

Attention aux serres des rapaces et surtout au bec des échassiers, qui pourraient vous blesser.

N’oubliez pas de vous laver les mains après avoir manipulé un animal sauvage.

Appelez tout de suite le centre de soins le plus proche de chez vous.

Une liste est disponible sur le site de l’UFCS.
Nous vous recommandons l’association Volée de piafs au 06.08.98.42.36 avec laquelle nous travaillons régulièrement.

Amenez l’oiseau au centre de soins le plus rapidement possible.

Ne donnez jamais à manger et à boire sans prendre auparavant conseil auprès d’un centre de soin.

Si vous avez trouvé un jeune animal

Il faut savoir que les oisillons sortent du nid avant de savoir voler. Pendant ces quelques jours d’apprentissage, leurs parents continuent à venir s’en occuper (même s’ils savent se faire discrets, surtout avec des intrus à proximité !).

S’il s’agit d’un oisillon bien vif, déjà emplumé, laissez-le en place !
S’il y a un danger important, vous pouvez le mettre légèrement en hauteur, sur une branche ou dans un petit carton ouvert, à proximité de l’endroit où vous l’avez trouvé.
Même s’il a été manipulé, ses parents le reprendront en charge. Par contre, il faut éviter de rester à côté, pour ne pas les effrayer.
Dans tous les cas, veillez à ce qu’aucun chien ou chat s’approche du lieu où se trouve le petit.
S’il a l’air beaucoup trop jeune, faible ou blessé, ou si vous avez un doute, contactez le Centre de soins le plus proche.

N’essayez en aucun cas d’élever vous-même un jeune oiseau !

L’alimentation que vous pourriez lui fournir ne serait pas adaptée, et entraînerait de nombreux problèmes (fractures spontanées, malformations, mortalité…)
S’il survit, il sera incapable de se réinsérer dans la nature.

newsletter

Inscrivez-vous et recevez toute l'actualité de la Réserve de Séné !

Voir nos précédentes newsletters