< Retour à l'agenda

Qu’est-ce que les chauves-souris ont à nous apprendre sur les enjeux de santé publique ?

Par Frédéric Touzalin,
Chercheur postdoctorat
Université de Dublin, Irlande

Les chauves-souris possèdent d’étonnantes capacités adaptatives qu’elles peaufinent depuis environ 65 millions d’années. En plus d’être les seuls mammifères volants, majoritairement nocturnes, elles utilisent l’écholocation pour se déplacer.

Bien qu’elles possèdent un métabolisme particulièrement élevé lié leur mode de locomotion, qui met le métabolisme à rude épreuve, généralement synonyme de vie courte comme la plupart des petits mammifères, elles font preuve d’une étonnante longévité !

Par ailleurs, les récentes épidémies et notamment la Covid-19 ont mis en lumières le rôle de vecteur des chauves-souris dans de nombreuses maladies particulièrement létales et transmissibles à l’homme. Si les chauves-souris sont capables de véhiculer tant de pathogènes sans montrer de symptômes ni en subir les conséquences létales, c’est dans leur génome et notamment dans la réponse immunitaire tout à fait particulière qu’il faut chercher des explications.

Nous explorerons les mécanismes de leur longévité et les particularités de leur système immunitaire pour voir ce que les chauves-souris ont à nous apprendre et comment elles pourraient nous aider à surmonter les enjeux à venir en matière de santé publique.

Lieu

Université Bretagne Sud - Campus de Tohannic

56000 Vannes

INFOS PRATIQUES

Gratuit
Sans réservation

newsletter

Inscrivez-vous et recevez toute l'actualité de la Réserve de Séné !

Voir nos précédentes newsletters